Accueil
Bidules sub
Voyages
Vidéos
Photos
Liens
FAQ
A propos...
Contact
Rechercher
rss
In my mind I live in (Central) California... Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
28-05-2009. Lu 3377 fois.

 C'est en 2005 que je suis parti vivre pour plus de 2 ans en Californie. Une grande aventure personnelle et l'opportunité de découvrir la plongée sur la côte Ouest des Etats-Unis. Dans l'esprit européen, la Californie c'est des nanas en bikini sur les plages du sud de l'état. La côte centrale, la côte nord offrent un panorama différent. Retour sur mes premiers pas dans le monde des forêts de Kelp.

La première chose à savoir, c'est que l'eau est fraîche en Californie. Si dans le sud elle est disons "méditerranéenne au printemps", le nord oscille avec l'Atlantique avec une curiosité: l'été l'eau est la plus froide de l'année, entre 6 et 10°C du fait d'un système océanique complexe : une zone de remontée d'eaux froides qu'on appelle upwelling. J'en reparlerai plus bas. Bref, presque tout le monde plonge en étanche. A côté de ça, y'a la houle car en plus des remontées d'eau froide, il n'y a pas de plateau continental ou si peu que les vagues du large arrivent directement sur les rochers. Ames sensibles au mal de mer, passez votre chemin !

Monterey, le Monterey de Steinbeck, draîne malgré cela des centaines de plongeurs chaque week-end que ce soit du bord ou sur les dive charters. Il y a plusieurs magasins de plongée, plusieurs bateaux et certaines zones de la ville sont simplement interdites aux plongeurs qui encombraient par le passé un peu trop les trottoirs à touristes. Autrefois, la ville comportait d'énormes sardineries. Dans les années 1950, la pêcherie s'est effondrée du fait de facteurs environnementaux et de surpêche.

Alors qu'est ce qui pousse tout ce monde à venir se les geler à Monterey. Plein de choses, la liste est trop longue et c'est en grande partie du fait de l'upwelling dont les remontées d'eau froide sont également riche en nutriments capables de soutenir une biomasse et une biodiversité importantes sur la côte. Les traversées en mer sont agrémentées de spectacles fabuleux où des milliers d'oiseaux le matin succèderont au passage de centaines de dauphins, d'orques ou d'une baleine. Ici il faut garder un oeil vers la mer en permanence.

 Alors qu'est ce qui fait venir les plongeurs ? Ce sont peut-être les magnifiques forêts de kelp. Imaginez vous balader dans de véritables forêts sous-marines, denses et hautes d'une dizaine de mettre avec des clairières, des jeux de lumières. Au détour d'un arbre, pardon d'une algue, vous croiserez peut-être un oiseau en train de chasser en apnée , surprendrez une loutre de mer ou sentirez comme une pression sur vos palmes. Faites demi-tour sur vous même pour constater que vous devenez le partenaire de jeu d'un phoque. Les phoques ont toujours su rendre une plongée morne en une plongée mémorable. Ils sont nombreux à Monterey et ils aiment taquiner les plongeurs.

 Ou alors les coraux d'eaux froides. Ils sont plus colorés que les coraux d'eau chaude. Ils abritent pas mal de vie entre petits crabes, nudibranches et autres anémones. Parfois un gros poisson est planqué dans le coin, peut-être un cabezon gardant ses oeufs ou un énorme lingcod. Au détour d'un trou une wolf-eel. Ne vous fiez pas aux apparences, ce n'est pas une murène mais une blennie géante. Jusqu'à 3m, la blennie et ça a de bonnes dents pour macher tout cru les oursins. Les plus chanceux croiseront peut-être un jour un GPO, l'abréviation anglosaxonne de Pieuvre Géante du Pacifique. Pour en avoir croisé un sur ma route, cet animal mérite bien son nom.

 Et puis il y a ce truc bizarre qu'on appelle "Metridium". On trouve ces anémones dans les régions froides du nord pacifique et atlantique. Ca ressemble à des champs de champignons géants à la Tintin dans "l'île mystérieuse". Ca fait irrémédiablement penser à de la fumette. C'est blanc, c'est imposant et là aussi la vie est au rendez-vous. Parfois on croise une otarie. A d'autres moments, en levant la tête, ce sera un énorme poisson lune, une baleine ou un éventuel requin blanc...

Au fond, il y a énormément de choses qui poussent à venir plonger à Monterey pour peu que l'on fasse abstraction des conditions de plongée pas toujours très faciles. Mais peut-être que Monterey, bien loin des destinations exotiques est l'un de ces endroits où de nombreux rêves de plongeurs peuvent se réaliser.

 
< Précédent   Suivant >
Powered by CastorCorp