Accueil
Bidules sub
Voyages
Vidéos
Photos
Liens
FAQ
A propos...
Contact
Rechercher
rss
Nouvelle Angleterre "Underwater" : Tales from the other coast Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
22-07-2009. Lu 2952 fois.
Je dois bien admettre que je n'ai pas trop parlé de la Nouvelle Angleterre, de son climat tempéré, de cette dernière région qui nous sépare de la vieille Europe. 6 mois étranges dans une Amérique très différente de la Californie le long d'un Atlantique qui n'est pas celui que j'ai connu en Bretagne. Premier récit de voyage dans les profondeurs d'un monde étrange.

J'avais donc mis mes affaires dans la Jeep, roulé une semaine pour aller m'installer dans l'état du Maine, dernier état avant le Canada. Le plus à l'Est. Le voyage a d'abord été très chaud avec des déserts à l'Ouest puis très froid avec une tempête de neige à l'Est, petit contraste du mois de Mars 2007.

Le Maine c'est donc assez vide et au final pour la plongée c'est très compliqué. Gonfler les blocs nécessitait 1h30 d'autoroute dans un petit magasin, Aqua City Scuba, à Waterville au personnel très serviable qui vendait un peu de tout et faisait même le gonflage trimix. La logistique n'est pas simple puisque les charters du Massachussets ne fournissent aucun équipement en standard (ni plomb, ni bouteilles - avec un s puisque les sorties comme en Californie sont de 2 à 3 plongées par charter). Danvers et Boston dans le Massachusetts offre différents magasins de plongée. J'étais satisfait d'Atlantic Divers à Danvers.

Il y a beaucoup de sites de plongée du bord dans le Maine mais quasiment aucun magasin dans le nord de l'état. La plongée se concentre au sud à l'exception notable de la baie de Fundy et Eastport à la frontière USA/Canada mondialement connus pour l'amplitude énorme des marées (15m) et la faune intéressante qui s'y est développé. Il n'y a qu'un charter plongée qui ne tourne que sur réservation de groupes. En fait l'eau est un poil glacée une grosse partie de l'année et les températures en dessous de 5°C sont courantes. La combinaison étanche s'impose. L'hiver offre son lot de neige et de baies recouvertes par la glace avec des tempêtes assez conséquentes. Il y a également beaucoup de petits fonds donc la visibilité n'est pas forcément optimale quand tout est remué. Au sud, il y a de nombreuses plongées du bord mais de Bangor, cela implique déjà de rouler 2 à 3h. Au final, on peut pour la même durée descendre vers Boston où plusieurs charters sont en opération. J'en ai testé deux, un à boston, Boston Harbor Diving Company et Cape Ann Charters à Gloucester.

La plongée à Boston est plus chaude qu'à Gloucester, les courants moindre mais la visibilité très aléatoire du fait de fonds vaseux. On y croise néanmoins une faune interessante composée de poissons plats, homards, raies. Les habitants de l'état peuvent organiser des plongées à homards ou à praires.

Gloucester est une région intéressante avec l'incontournable épave du Chester Poling, un petit pétrolier, des sites exposés et avancés comme Saturday Night Ledge. Sans oublier toutefois que si la plongée est tout niveau, on ne peut guère négliger le fait qu'il faille une combi étanche (et gants étanches) quasiment toute l'année. Et puis il y a aussi les courants qui posent des soucis.

Bref, la plongée n'est pas simple surtout en hiver et avant le mois de mai. Passé la mauvaise saison, la visibilité peut être très interessante. Si l'hiver la plongée est finalement assez déserte en matière de vie, le printemps offre son lot de visiteurs saisonniers. On croisera des requins sur le Chester Poling et des sea-ravens, qui ressemblent à de gros chapons méditerranéens un peu partout.

Et puis il y a ce petit goût sous-marin de Bretagne quand on regarde les algues qui se mêle bizarrement avec une faune et une flore pas totalement identique voire carrément différente. La forme la plus bizarre reste dans le sud du Massachussets et dans le Rhode Island avec des fonds atlantiques mais qui en été reçoivent la visite de juvéniles de poissons tropicaux emportés par le Gulf Stream.

La plongée en Nouvelle-Angleterre mérite à être connue entre son lot d'épaves, sa faune locale et étrangère. Ceci dit, c'est compliqué à arranger par rapport à d'autres destinations US comme la Californie et peut-être surtout la Floride.
 
Suivant >
Powered by CastorCorp